Pix'n Prod

Timelapse autonome

Le timelapse consiste à filmer un sujet à intervalle régulier pour montrer un processus en accéléré : construction d’un ouvrage, évolution d’un paysage au fil des saisons ou installation d’une scène. Cette technique se prête particulièrement au suivi de chantier, car elle permet de surveiller à distance l’avancement des travaux.

Concrètement, le timelapse fonctionne au moyen d’une caméra étanche placée sur un support fixe. Cette dernière est autonome en énergie grâce à un capteur solaire. La fréquence de captation des images est définie en fonction de la durée du processus à filmer (une image toutes les minutes pendant quelques heures pour le montage d’une scène ; une image toutes les 15 minutes pendant plusieurs années pour la construction d’un ouvrage d’art).

La caméra filme au moyen de deux objectifs, dont les deux images sont assemblées par un logiciel puis téléchargées sur un serveur. Résultat : une image en haute définition (4 à 6K) prête à être exploitée. Les photos et vidéos peuvent être visionnées à distance, aussi bien par le client que par le chargé de projet.

Suivi de chantier en temps réel

Cette technologie est idéale pour assurer le suivi de chantier. « En se connectant au serveur, on peut vérifier l’état d’avancement du chantier, afin de ne manquer aucune étape-clé. On peut, si nécessaire, se rendre sur place pour filmer les étapes principales et disposer d’images additionnelles.

De leur côté, les clients peuvent aussi avoir besoin d’images au sol ou par drone pour compléter le timelapse, qui reste une vidéo généraliste. Ces images servent à réaliser des reportages utiles pour communiquer de l’avancée des travaux sur les réseaux sociaux ou une version documentaire pour des modifications de bâtiments à valeur historique.

technologie